Nous commençons aujourd’hui la série Une Maison, Une tribu, avec Margot la fondatrice de Maison Médor et son chien Dixie. Vous saurez tout de leur histoire et du lien qui les unit. Maîtresse pas vraiment gaga mais assez pour se plier en quatre pour son toutou autant que pour le reste de sa tribu.

 

Margot la fondatrice de Maiso Medor les paniers et coussins pour chienet Dixie son chien

Dixie est toujours très douce et à l’écoute pendant les shooting photos Maison Médor. On sent qu’elle avait envie de bien faire.

Photographe : Chloé Lapeyssonnie

Présentez votre duo et l’histoire de votre rencontre :

 

Je suis Margot et je vis avec mon mari et mes deux enfants de 10 et 9 ans à Annecy en Haute-Savoie. Nous avons trois animaux de compagnie : les deux cochons d’Inde de ma fille et Dixie notre berger australien de 7 ans.

La négociation pour avoir un chien avec mon mari, Guillaume, s’est jouée au nombre de Like sur Facebook avec une photo où mes enfants au regard désespéré, tenaient une pancarte explicative. Mon mari avait mis la barre des “j’aime” à 5000, et nous l’avons explosé à 130 000 ! Je tombe sur l’annonce d’une association qui plaçait des chiens; elle dicrivait un berger australien, et autant vous dire qu’il y a 7 ans cette race n’était pas très connue en France et pas du tout à la mode comme c’est le cas aujourd’hui ! Dixie vient d’une association, elle était un invendu d’éleveur et mise sur la touche au fond du jardin. Elle avait 6 mois et n’était pas du tout sociabilisée mais elle était tellement gentille que tout était possible.

 

Comment avez-vous choisi son nom ? A-t-elle des surnoms  ?

 

Elle a un nom a coucher dehors donné par son éleveur: Hey ! It’s only for love. Ça n’était pas possible, vraiment. J’ai alors cherché des idées sur internet (le site Wamiz par exemple), j’ai fait une liste réduite et on a procédé par élimination, tout simplement. Pour les surnoms, elle en a beaucoup : pupuce, ma douce, dixou,…

 

Décrivez votre chien, ses bons et mauvais côtés.

 

Elle a toujours été calme et douce, même petite du fait d’un tempérament assez dominé. Elle obéit facilement, ma fille lui a même appris quelques tours, sans n’avoir jamais fait de séance de dressage, ni en club ni à la maison.

Ses bons côtés : son calme et sa gentillesse. Ses défauts : elle a une grosse fixation sur la nourriture et elle est facilement peureuse (l’origine date probablement de son isolement chez l’éleveur) et ses poils qu’elle sème de partout et en quantité !

“Dixie a réussi à se sociabiliser malgré son stress et ses peurs. Cela n’a pas été évident, mais en 6 mois le plus gros était appris : se promener dans la rue, voyager en voiture et en train, approcher des inconnus,… Elle est aujourd’hui d’un caractère extraordinaire ! ”

Dixie a franchement très peu de défauts. Elle n’aboie pas, ne bave pas, elle est adorable, … mais nous sommes envahis de poils de chien dans la maison. Nous sommes à deux doigts de filer sa laine et de sortir une ligne de pulls!”

Un coin dog friendly à la maison ?

 

Elle va de partout sauf dans les chambres. Ce qu’elle préfère : son panier Maison Médor évidemment, s’allonger contre le canapé et partout où l’on se trouve. Une vraie glue !

 

Un-e meilleur-e ami-e ? Un-e fiancé-e ? 

 

Pas vraiment de meilleure amie mais un fiancé attitré : Indiana, un gentil staffie très (trop) amoureux. Il s’abreuve de sa bave, c’est romantique mais crado !

 

Qu’est-ce qui rend votre chien unique ?

 

Son calme et son côté hyper câlin. Quand on part en week-end ou en vacances nos amis se proposent de la garder donc j’imagine qu’ils la trouvent plutôt facile.

 

Une histoire inoubliable à raconter ?

 

Elle a été perdue une douzaine d’heures au tout début. Je tournais en voiture sous la pluie avec mes enfants dans la voiture. Mon fils sortait tout juste 30 min avant de l’hôpital pour une opération des végétations ! Ca n’est pas long mais j’ai vraiment eu peur de ne plus jamais la revoir. C’est fou comme l’on peut vite s’attacher à nos animaux !

 

Qu’avez-vous fait de plus fou pour votre toutou ?

 

Nous avons énormément bougé pendant quelques années pour suivre les obligations professionnelles de Guillaume, et il a fallu beaucoup beaucoup d’organisation et d’allers-retours pour la faire garder. J’ai dû parfois faire des détours de 400 km pour qu’elle soit dans un endroit rassurant et connu !

 

Si elle devait dire quelque chose sur vous  ? 

 

Elle aimerait sûrement que je me mette à la course à pied ou au vélo. Pas de chance je ne suis pas très sportive. Donc elle doit se dire que je suis flemmarde et pas très généreuse niveau croquettes, ça c’est certain, mais si je l’écoutais… Et évidemment je dois lui faire sacrément honte quand je lui parle dans la rue  comme à un enfant.

 

Tel maître tel chien ?

 

Mon mari répondrait sûrement pas!

Pour ma part, je dirai moins poilue quand même, et pas du tout le même caractère! Mais Dixie m’a évidement inspiré pour créer Maison Médor ! Je cherchait désespérément un panier au look sympa dans lequel elle se sentirait bien.  Je n’ai pas trouvé, je l’ai alors imaginé.

La position de sommeil de votre chien pourrait être dictée par la relation que vous entretenez avec lui

S’il est courant de voir votre chiot dormir sur le côté ou sur le dos, donnez-vous un coup de main. Vous avez réussi à créer un environnement merveilleusement confortable pour votre chien, où il est convaincu qu’aucun mal ne lui sera fait pendant qu’il s’endort. Si vous voyez votre chien dormir en boule ou sur le ventre, ne vous inquiétez pas – c’est une question d’instinct de sa part, et certaines vieilles habitudes ont la vie dure.

Votre panier